Les images de l’invasion et du saccage de l’Arc de Triomphe lors d’une des premières manifestations des Gilets jaunes, le  1er décembre 2018, avaient fait le tour du monde. Dix personnes sont jugées à partir du 22 mars 2021, au Tribunal correctionnel de Paris. Certains prévenus encourent jusqu’à 10 ans de prison pour recel aggravé. Pour Jean-Philippe Morel, avocat des parties civiles, « l’enjeu de ce procès est éminemment symbolique ».Les images de l’invasion et du saccage de l’Arc de Triomphe lors d’une des premières manifestations des Gilets jaunes, le  1er décembre 2018, avaient fait le tour du monde. Dix personnes sont jugées à partir du 22 mars 2021, au Tribunal correctionnel de Paris. Certains prévenus encourent jusqu’à 10 ans de prison pour recel aggravé. Pour Jean-Philippe Morel, avocat des parties civiles, « l’enjeu de ce procès est éminemment symbolique ».

https://information.tv5monde.com/video/proces-de-l-arc-de-triomphe-un-enjeu-eminemment-symbolique?fbclid=IwAR0sS9yOLwBVQCgGRWkVdbMy8rXSj8mdangn9RdtqstMTOUMmdZZD0DGTk4