Ce vendredi nous vous informions de la comparution immédiate de quatre prévenus, interpellés les 16 et 17 janvier par la section de recherches de DIJON suite à l’attaque de la caserne de Gendarmerie Deflandre. Sept gendarmes défendant la caserne et surtout le lieu de vie de 400 de nos familles, épouses et enfants, ont été blessés dont deux gravement.

APNM Gendarmes et Citoyens® s’était constituée partie civile en soutien à nos camarades gendarmes. Elle était représentée par Maître Jean-Philippe MOREL notre partenaire de « Cabinet Morel avocats ».

Au terme d’une longue audience, tous les prévenus ont été condamnés à une peine de prison ferme dont un avec mandat de dépôt. Le tribunal a reconnu le bien fondé et la recevabilité de la demande de APNM Gendarmes & Citoyens ® en accordant 500 € de dommages et intérêts et 500 € au titre de l’article 475-1 (frais de justice).

Le message est clair, nous APNM Gendarmes & Citoyens ®, nous gendarmes, répondrons systématiquement et infailliblement par la justice et le droit, l’honneur et les principes de nos engagements, face aux exactions, aux violences et à l’ignominie à l’encontre de nos camarades et de nos familles !

Nous rappelons que notre engagement sans faille depuis 2 mois dans ce mouvement social dit des « gilets jaunes » n’est sans aucune mesure au profit de la sécurité de l’ensemble de nos concitoyens. Nous sommes chaque jour et chaque nuit présents sur l’ensemble du territoire en raison de la quasi-totalité de nos effectifs, au préjudice de nos familles, de nos récupérations, de nos repos… Nous comptons dans nos rangs des centaines de blessés, victimes d’actes sauvages et violents de la part de personnes n’ayant pour but que de faire couler le sang. Et qu’a l’inverse, parce que nous sommes gendarmes, parce que nous sommes engagés sur des valeurs d’une société digne et respectueuse, parce que nous sommes formés pour cela tout simplement, nous ne faisons l’objet à ce jour d’aucune procédure judiciaire pour violence !

Le gendarme est riche de valeurs associant dignité et respect, formé à l’emploi proportionnel et légitime de la contrainte, qui fait honneur aux valeurs républicaines.

Sur la base de l’ensemble de ces principes et de cet engagement factuel, nous ne pouvons que nous réjouir de cette décision judiciaire sans précédent.

Article Paru dans www.assogendarmesetcitoyens.com, le samedi 19 janvier 2019